Recherche des échecs potentiels

Chapitre Progress:

Astuces pour la recherche des échecs potentiels


1. L’échec est une bonne chose.
2. La recherche de l’échec signifie que vous protégez le patient d’un préjudice potentiel et que vous pratiquez en toute sécurité.

Dans l’ensemble, une bonne équipe de soins s’efforcera toujours d’identifier les zones dans lesquelles il pourrait y avoir des erreurs ou des échecs.  Dans le modèle EPICC, il est important de noter qu’il y a quatre principaux échecs qui peuvent survenir dans les activités de tous les jours. La sécurité des soins et le bon fonctionnement des soins critiques doivent tenir compte des endroits et moments où ces échecs peuvent se présenter et tenter de les atténuer le mieux possible.


Voici une Courte Introduction aux Échecs

*Si nécessaire, activer le sous-titrage en français dans vos paramètres YouTube

Échec à l’évaluation

Cet échec est lié au fait qu’une infirmière n’évalue pas les paramètres qui sont attendus dans une situation donnée.

Exemple
Une infirmière évalue la douleur et les signes vitaux d’un patient souffrant de douleurs thoraciques qu’une seule fois au cours de son quart de travail.

Échec à la reconnaissance

Cet échec se produit lorsqu’une infirmière procède à son évaluation, mais ne reconnaît pas la gravité de la situation

Exemple
Une infirmière reçoit un patient souffrant de douleurs thoraciques et effectue un ECG.  Elle ne reconnaît pas l’élévation du ST comme un signe d’infarctus et n’avise pas le médecin.

Échec à la communication

Cet échec se produit lorsqu’un problème est découvert et reconnu, mais que personne n’en est informé.

Exemple
Une infirmière découvre les signes de septicémie, reconnaît que le patient répond aux critères de septicémie, mais n’en informe pas le médecin.

Échec à l’escalade

Cet échec se produit lorsque l’infirmière ne parvient pas à faire valoir un problème qu’elle a évalué, reconnu et communiqué à la personne appropriée et qu’elle n’est pas satisfaite de la réponse.

Exemple
L’infirmière appelle le médecin au sujet d’un patient dont l’état se détériore.  Le médecin indique qu’il viendra le matin pour voir le patient.  Cette infirmière, toujours préoccupée, n’escalade pas la situation vers une personne responsable ou un autre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *